Plan directeur forestier

Déroulements, processus et instruments pour le plan directeur forestier; délimitation des zones prioritaires; coordination des exploitations; processus de planification régionale.

La gestion des forêts face à d’importants défis, , INFORET , 04/2017, Volume 7, p.3, (2017)

En mars dernier, le rapport sur la gestion durable des forêts du Jura a analysé les objectifs du plan directeur cantonal des forêts de 2013. Il en ressort que les peuplements sont souvent âgés et que le volume sur pied est très élevé, ce qui accroît le risque face aux aléas du climat et aux ravageurs. Un autre défi est celui de la pression croissante des loisirs en forêt.

Publication originale : Arc Hebdo, 30 mars 2017

La forêt de Soignes a conservé des aspects historiques, culturels et écologiques vestiges du patrimoine belge. L’accueil du public fait l’objet d’un concept de réseau interrégional respectueux de l’environnement naturel. Forêt péri-urbaine sous une importante pression de visiteurs aux besoins variés, elle doit aussi assurer ses fonctions écologiques et économiques. La vielle hêtraie cathédrale en région wallonne, aux peuplements réguliers, monospécifiques et surannés, doit être en très grande partie rajeunie en suivant les recommandations Pro Silva de diversification et d’irrégularisation.

Ce guide de la FAO expose les conditions-cadres, en termes de gouvernance, de politiques et de législation, propices à une foresterie urbaine et péri-urbaine pérenne et optimale, avant de fournir des directives aux niveaux de la planification, du design et de la gestion des forêts urbaines, visant à maximiser leur provision en services écosystémiques. De nombreux exemples de réalisations concrètes à travers le monde et des propositions de plans d’actions pour la préparation et réalisation de mesures complètent ce document.

À l’aide d’exemples concrets de gestion de taillis et taillis-sous-futaie en Italie, y compris de leur conversion naturelle et artificielle en futaie, les auteurs démontrent que la combinaison des systèmes traditionnels et de nouvelles approches peut répondre aux défis actuels socio-économiques et environnementaux. Les approches de gestion modernes ont majoritairement trait à la sélection des arbres de réserve et améliorent leur stabilité, ainsi que la diversité des essences et la biodiversité en général, tout en contribuant à l’économie rurale. Elles préservent les fonctions de production, socio-économiques et environnementales des peuplements et leur permettent de fournir des prestations commerciales et non marchandes. Une étude de cas décrit une méthode d’exploitation de réserves individuelles ou en groupe compatible avec la rotation du taillis, tandis qu’un autre exemple se penche sur le recours à une simulation de différents scénarios comme aide à la décision d’un itinéraire sylvicole approprié.

Le Conseil d'Etat fribourgeois a approuvé la " Stratégie forêt Fribourg 2025 " présentée par la Direction des institutions, de l'agriculture et des forêts. Elle est l'aboutissement d'un processus participatif de longue haleine qui a impliqué tant les propriétaires forestiers, les associations et les corporations forestières que la population. Il s’agit de la première planification directrice forestière qui couvre l'ensemble du canton. La " Stratégie forêt Fribourg 2025 " fixe les cinq principes directeurs qui doivent guider la gestion forestière :

  • L'aire forestière est conservée dans sa surface et sa répartition
  • La gestion des forêts est guidée par les principes de durabilité et de multifonctionnalité
  • Les conditions cadres à une économie forestière performante sont mises en place
  • La qualité des peuplements, du sol forestier et des eaux souterraines est garantie
  • Les acteurs forêt et la population connaissent les enjeux forestiers et les actions

De ces principes découlent 12 objectifs stratégiques et 24 objectifs opérationnels, lesquels se déclinent dans un deuxième document qui comprend 85 mesures à mettre en œuvre dans les 10 prochaines années.

Téléchargement de la stratégie et des fiches de mesures

La pianificazione forestale nelle regioni dell'arco alpino, , Sherwood, 08/2016, Volume 220, (2016)

Questo dossier illustra lo stato attuale e le prospettive future della pianificazione forestale in otto regioni dell’arco alpino, dalla Liguria al Friuli Venezia Giulia. Esso è stato redato in relazione al convegno dedicato alla pianificazione forestale, avvenuto il 18 febbraio 2016 a Sondrio.​

La pianificazione forestale nelle regioni dell'arco alpino, , Sherwood, 08/2016, Volume 220, (2016)

Questo dossier illustra lo stato attuale e le prospettive future della pianificazione forestale in otto regioni dell’arco alpino, dalla Liguria al Friuli Venezia Giulia. Esso è stato redato in relazione al convegno dedicato alla pianificazione forestale, avvenuto il 18 febbraio 2016 a Sondrio.​

Evaluation der Waldentwicklungsplanung beider Basel: Erkenntnisse für die nächste WEP-Generation, Eigenheer, Urs, Pescatore Corina, Walker David, and Hitz Christoph , Schweizerische Zeitschrift für Forstwesen, 07/2016, Volume 167, Issue 4, p.229-232, (2016)

Mit einer internen und externen Analyse wurde eine Bilanz zu den bisherigen 15 regionalen WEP der beiden Kantone Basel-Landschaft und Basel-Stadt gezogen. Eine Stärke-Schwächen-Analyse zeigt, dass z.B. der WEP als Instrument für die Praxis zu den Stärken gehören, während die hohe Komplexität des WEP zu den Schwächen zählt. Aus der Untersuchung können Folgerungen und Lösungsansätze gezogen werden, um zukünftige WEP weiter zu optimieren.

Neue Instrumente für die Forsteinrichtung, Rau, Helmut , AFZ Der Wald, 02/2015, Volume 3, p.36-38, (2015)

Die Kombination einer Risikoanalyse mit einer Potenzialanalyse zeigt, dass Bestände mit hohem Risiko oft auch ein hohes Nutzungspotenzial aufweisen. In solchen Beständen sollten möglichst bald Massnahmen geplant und durchgeführt werden. Das Risiko resultiert einerseits aus den natürlichen Gefahren, die mit der Baumhöhe ansteigen, andererseits aus den Holzpreisschwankungen. Das Nutzungspotenzial wird beispielsweise mit Hilfe der vorhandenen Verjüngung oder geplanten Pflanzungen ermittelt.

8000 hectares de forêt seront mieux protégés, V., MA. , Inforêt, 06/2015, Volume 11, p.11, (2015)

Le plan directeur forestier des vallons du Nozon et de l’Orbe (VD) a été finalisé et mis en consultation. Cet arrondissement forestier comportera quatre réserves forestières, dont trois existent déjà. Le document réaffirme l’interdiction de circulation de véhicules à moteur, excepté sur les voies menant aux constructions comme les refuges et aux points de vue.

(publication originale dans 24 Heures, 5 juin 2015)

Les hêtraies cathédrales sont majestueuses, mais leur rajeunissement est périlleux car elles sont souvent assez instables. La forêt de Soignes a bénéficié d’une analyse poussée dans ce contexte. Les zones prioritaires à rajeunir ont été cartographiées en fonction du risque de chablis (stabilité des arbres et du peuplement), de l’état sanitaire et de l’âge des peuplements. L’article présente de manière détaillée les facteurs de stabilité pris en compte et la démarche adoptée pour la réalisation de cette stratégie de rajeunissement et revient sur les résultats du programme de recherche français « Forêt, vent et risques », qui sont aujourd’hui une référence pour les questions de stabilité des peuplements face au vent.

Der Artikel fasst die wesentlichen Prinzipen nach denen die Berner Wälder bewirtschaften müssen zusammen. Die multifunktionale Waldbewirtschaftung (Holznutzung, naturnaher Waldbau und Natur- und Heimatschutz) bleibt das Motto. Die verschieden Ziele im Bereich Waldbau und entsprechende Strategien sind klar vorgestellt.

Forsteinrichtung im Landeswald als Führungsinstrument, Duhr, Michael , AFZ-Der Wald, 02/2015, Volume 2015, Issue 3, p.19-23, (2015)

Das neu entwickelte Forsteinrichtungsverfahren kommt zum ersten Mal im Brandenburger Landeswald zur Anwendung. Das Kernelement des neuen Verfahrens ist eine summarische waldbauliche Planung, die im Rahmen eines iterativen, diskursiven Entscheidungsprozesses entsteht. Eine weitere Neuigkeit sind die Nachhaltseinheiten. Diese bestehen nicht mehr aus Organisationseinheiten, sondern aus regionalen Waldgebieten mit vergleichbarer naturräumlicher Ausstattung und weitgehend homogener forstlicher Entwicklung.

Die forstliche Bestandeskarte – Inhalt und Zweck, Schwager, Geri , BTW, 03/2014, Volume 3, p.8-9, (2014)

Der Hauptzweck einer Bestandeskarte ist es, die Struktur der Entwicklungsstufen eines Bestandes darzustellen, das heisst von einem Waldteil, dessen Baumartenzusammensetzung, Alter und Aufbau unterschiedlich vom Rest ist. Zur Bestandeskarte gehören zusätzlich mindestens der Mischungsgrad und die zwei häufigsten Baumarten. Um ein geeignetes Instrument zu bleiben, müssen Bestandeskarten aber immer aktualisiert werden, zum Beispiel nach einem Holzschlag. Im Kanton Thurgau werden die Bestandeskarten sowohl terrestrisch als auch mit Luftbildern erstellt. Sie sind online verfügbar unter ThurGIS.

Aktuell gibt es neun Regionale Waldpläne im Kanton Thurgau. Ab nächstem Jahr sollen sie revidiert werden; den Prozess dazu hat das Forstamt vereinfacht und vereinheitlicht. Die neun aktuellen Waldpläne sind tatsächlich inhaltlich und strukturell unterschiedlich. Die Analyse des Forstamtes zeigte auch, dass die Regionalen Waldpläne für verschiedene Nutzer einerseits sehr hilfreich sind, andererseits zum Teil gar nicht benutzt werden. Neu werden nur drei statt neun Waldpläne verfasst, die keine 15-jährige Lebensdauer mehr haben, sondern laufend angepasst werden. Dazu werden die drei Waldpläne gleich strukturiert und  Handlungsbedarf bestimmt, wenn der aktuelle Waldzustand von den Zielen der kantonalen Waldpolitik abweicht. 

Le Service fribourgeois des forêts et de la faune (SFF) a publié les résultats des groupes de travail thématiques dans le cadre du projet de planification de l’ensemble des forêts du canton. Les buts de ce projet sont d’établir les forces et les faiblesses de la forêt fribourgeoise, de mettre en évidence les principaux enjeux de la forêt, de définir des objectifs communs à différentes approches et groupes d’intérêts et de chercher dans la collaboration les meilleurs moyens d’atteindre ces objectifs.

Le canton de Fribourg entreprend pour la première fois une planification directrice de ses forêts, qui permettra de définir leurs forces et leurs faiblesses, ainsi que les enjeux et les objectifs les concernant. Cette démarche se veut participative et les Fribourgeois sont invités à partager leurs points de vue et leurs attentes. De plus, les parties prenantes telles que les propriétaires forestiers, les associations et les corporations seront impliqués dans des groupes de travail sur les souhaits exprimés.
Plus d’information et accès au questionnaire en vue de la planification : lien

Les forestiers européens ont pu constater qu'un phénomène de régénération naturelle se produit dans de nombreux peuplements de Douglas. Certains ont encouragé cette régénération, et cet article présente les différents scénarios de promotion de la régénération naturelle. Cette dernière est en effet avantageuse, mais il reste toujours quelques ombres au tableau : elle requiert notamment de très bonnes compétences techniques, tant pour favoriser l'installation des semis, qui est toujours hasardeuse, que pour l'exploitation du vieux peuplement. Pour une régénération équienne, la coupe en coulisse ou la méthode des coupes progressives semblent tout à fait adaptées. Une coulisse de 20 mètres a donné le meilleur résultat en termes d’ensemencement et a permis de limiter la végétation concurrente. Pour la méthode des coupes progressives, tous les scénarios testés prélèvent entre 40 et 60 % de la surface terrière de départ en un seul passage. La coupe définitive suit dès que le semis est en suffisance. Dans le cas de régénérations en futaie irrégulière, les résultats de plusieurs recherches semblent montrer que la surface terrière optimale va de 24 à 27 m2/ha. Plusieurs exemples en Europe montrent que le Douglas se prête tout à fait à ce type de gestion.

Cette synthèse présente les méthodes pour irrégulariser les peuplements d'Épicéas, quel que soit leur stade de développement. 

Neue Methoden der Forstbetriebsplanung, Knocke, Thomas , AFZ Der Wald, Volume 65, Issue 18, p.4-5, (2012)

Der Kurzartikel führt neuere Ansätze und Methoden der Forstbetriebsplanung auf. Dabei wird von der Bestimmung des allgemeinen Bestockungsziels über ein Landnutzungsportfolio für Tropenländer bis hin zur mathematischen Beschreibungen von Planungsproblemen eingegangen.

Pages

Subscribe to Waldentwicklungsplanung